Récits des sorties

Le grimpetreizien décrypté... le récit d'un séjour falaise au fin fond du Périgord (Octobre 2014)

18 octobre : menée par deux organisatrices de choc - Anne et Amélie - une bande de joyeux grimpetreiziens (JB, Jef, Luc, Maël, Sandrine, Thierry et nous autres rédactrices) profite de l’été indien pour se lancer à l'assaut de la mythique falaise du Céou ….

Céou, c'est où ? (oui, on ne s'en lasse toujours pas !). C'est, au fin fond du Périgord noir (ainsi nommé non pour ses truffes mais pour la densité de son couvert sylvestre), une riante vallée nichée entre les murailles du château de Castelnaud et la fraîche Dordogne, à quelques encablures de la chatoyante Sarlat à la blonde pierre et à la beauté démagogique. (Excusez ici le mauvais pastiche de la prose tout aussi douteuse du Routard dont la lecture a égayé les derniers kilomètres qui nous séparaient, à l'aller, de notre point de chute).

piscineAu pied de cette falaise, donc, se trouve notre gîte : un dortoir et deux chambres, des sanitaires … fonctionnels et équipement ménager (trop) minimaliste pour les talents de cuisiniers que nous souhaitions déployer …. Bref, « c'est un gîte d'étape » (mais avec piscine et certains ont su en profiter !!) que notre enthousiasme débordant vient cependant égayer ! Le grimpetreizien est en effet plein de ressources et ne se laisse pas dépérir. Sorbets à gogo (dont le fameux “fraise” dégusté au bord de la piscine par une poignée de privilégiés), carbonnade flamande, magrets de canard (quand même c'est le Sud-ouest!), barbecues, mousse au chocolat, et j’en passe ! Le tout arrosé d'un formidable cubi de Buzet qui n'a pas fait la semaine. On en redemande !

Lire la suite : Le grimpetreizien décrypté... le récit d'un séjour falaise au fin fond du Périgord (Octobre 2014)

Une lettre de Guillaume pour nous raconter son séjour à Vieux-Château en Octobre 2014

Chers Grimpeurs,
 
C'est avec sourire que j'écris ces quelques lignes, depuis Montréal, au souvenir ému de ma sortie a Vieux Château.
 
08
Apres une année passée à gravir progressivement les échelons du 5a  au 5c+ mais en restant Porte de Choisy, j'ai décidé en octobre dernier, de franchir le pas et de bénéficier des sorties organisées par ce super club qu'est Grimpe 13. Plus qu'une simple sortie à la journée, le week-end a Vieux Château s'est plus apparenté à une virée entre amis, avec de bonnes tablées (Grimpe13 mérite aussi d'être connu pour sa cuisine) et de franches rigolades notamment avec de mémorables parties du Jeu du Loup Garou.

Lire la suite : Une lettre de Guillaume pour nous raconter son séjour à Vieux-Château en Octobre 2014

« Conte »-rendu de la semaine de Ski de randonnée dans le Queyras du 18 au 25 Février 2012

sommet

Qui dit ski… veut neige…
Qui veut neige… va en montagne…
Qui va en montagne… se tape de la route… et de Paris… cela en fait forcément !

Voilà comment a commencé cette semaine de ski de rando pour une équipe de 22 joyeux(ses) luron(ne)s de la FSGT… prêts à braver, dès l’aube, embouteillages et cols fermés, pour s’exiler à 1560 mètres d’altitude, à Abriès (05), village au Sud-Est de Briançon, tout prêt de la frontière italienne.
Après une plus ou moins longue journée de route, l’équipe était au complet le samedi soir…

Lire la suite : « Conte »-rendu de la semaine de Ski de randonnée dans le Queyras du 18 au 25 Février 2012

Et pour de vrai, grimper à la mer, c’est vraiment trop génial !

(Retour sur le séjour Calanques)

01_le_colAprès un bref passage par les métros de Paris puis de Marseille, nous rejoignions avec mon frère, maman et moi, la fine équipe de grimpeurs de G13 au cœur des Calanques.

On s’est installés dans une super grande maison, elle était trop belle… Je ne connaissais personne mais on nous a tout de suite mis à l’aise, en particulier Sigrine qui nous a bien fait rigoler avec les lapins que j’avais apportés.

Ensuite on est allé voir les falaises et la mer, c’était un peu loin de la maison mais on pouvait quand même y aller à pied. On s’est baladés au col de Sormiou…

Le lendemain on ne tenait plus. Il fallait qu’on grimpe. Les grands nous ont vites placé des moulinettes sur le secteur de la pinède avant de partir pour les grandes voies, car eux ne tenaient plus non plus….

Lire la suite : Et pour de vrai, grimper à la mer, c’est vraiment trop génial !

Vous êtes ici : Accueil Les sorties Les récits